Zoom sur le métier et l’outillage du plâtrier

  • 21 avril 2021
Zoom sur le métier et l’outillage du plâtrier

Le métier de plâtrier est souvent confondu avec celui du plaquiste. C’est dû peut-être à l’appellation de certains professionnels, comme un plâtrier-plaquiste. Pourtant, il y a une nette différence sur les travaux à réaliser, mais également sur les outils à utiliser. Tour d’horizon sur ce métier, qui demande un savoir-faire particulier.

En quoi consiste le travail d’un plâtrier ?

Le plâtrier est avant tout un artisan et un professionnel dans le domaine de la construction et du BTP. En gros, il réalise tous les travaux de plâtrerie, c’est-à-dire la pose de plâtre ou d’enduits. Il peut travailler de façon libérale ou pour le compte d’une société ; travailler seul ou en équipe. L’artisan plâtrier intervient après les travaux de gros œuvre pour l’aménagement intérieur et extérieur d’une maison ou d’un bâtiment. 

Selon le cahier de charge, il peut effectuer différentes missions. Il se charge d’enduire du plâtre pour améliorer l’isolation d’une maison, d’égaliser un mur ou encore de décorer une intérieure maison. Il ne faut donc pas confondre ce métier avec celui du plaquiste, qui consiste à poser des plaques et des panneaux préfabriqués. Pour réaliser une cloison ou mettre un plafond, par exemple, ce professionnel est compétent. En réalité, ces deux métiers sont complémentaires, et bien souvent, un plâtrier devient plaquiste. D’où l’appellation plâtrier-plaquiste. 

En effet, la formation de plâtrier lui permet de répondre à des demandes en constante évolution. Ainsi, il peut assurer une finition de qualité pour les différents travaux de construction, surtout dans l’isolation phonique et thermique d’une maison. Mais si l’artisan plâtrier peut mener à bien les travaux de plâtrerie, ce n’est pas seulement grâce à ses compétences et son savoir-faire. Il travaille aussi avec des outils de qualité.

Quels sont les outils utilisés par le plâtrier ?

L’outillage du platrier est très varié, car il y a deux façons pour lui de s’y prendre : manuellement et mécaniquement. Généralement, un bon artisan plâtrier maîtrise les deux à la fois. Mais pour fournir un travail parfait, il a besoin de bons outils. Parmi ces matériels, le plus usuel et indispensable est la truelle, qui sert à récupérer le mortier dans l’auge. Ce dernier est aussi un matériel important et il en existe de différentes tailles. Plus elle est grande, plus le plâtrier peut appliquer une grande quantité de plâtre. 

Ensuite, il a aussi besoin des différentes règles pour l’aider dans l’exécution des travaux. La règle à lisser, par exemple, est cruciale pour lisser les plâtres après une application. Mais pour effectuer cette tâche, un objet avec une grande surface peut faire l’affaire. Aussi, le couteau à induire est un outil obligatoire, car c’est grâce à lui que l’artisan peut plâtrer dans des espaces réduits ou pour combler un creux. 

Pour une personne qui est à la fois un plâtrier et un plaquiste, la liste est très longue. Éventuellement, il faut un levier-panneau, une scie spéciale pour plaque, une visseuse, un perforateur et un porte-outil. Ce dernier sert à ranger les outils portatifs à usage fréquent. Cette liste est non-exhaustive et pour connaître tous les outils nécessaires, il faut consulter un spécialiste.

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide