Comment bien assurer ses travaux ?

  • 19 octobre 2021
Comment bien assurer ses travaux ?

Propriétaire ou locataire, on a parfois besoin de faire quelques travaux de rénovation ou de réaménagement afin de garantir un cadre de vie plus agréable. Au cours des travaux, vous n’êtes pas à l’abri de catastrophe ou de causer des dommages involontairement à l’habitat ou aux biens immobiliers.

Pour prévenir cela, on recommande de souscrire à une assurance travaux. Voici quelques informations indispensables à savoir. 

Pourquoi faut-il veiller aux assurances lors des travaux ?

Comme personne n’est à l’abri d’un aléa de la vie et que le chantier peut être une source de dommages ou de sinistres, il est indispensable d’avoir une assurance. Celle-ci couvrira une partie ou l’intégralité des dépenses relatives aux dégâts en fonction de la formule choisie. 

Il faut noter également que les professionnels qui seront amenés à intervenir sur le chantier doivent avoir leurs garanties. Les propriétaires ou bien les locataires qui font appel à eux doivent alors demander avant même de signer le contrat une copie du contrat d’assurance avec le numéro de police et les coordonnées de l’assureur. 

Pour assurer sa maison et ses travaux avec Groupama, il est recommandé de voir les informations nécessaires sur son site officiel. 

Une souscription d’assurance travaux est une sorte de gage pour couvrir les différentes responsabilités lors des travaux. 

Les différentes sortes d’assurance travaux pour les particuliers

Pour les travaux, il y a l’assurance qui est destinée pour les particuliers et l’assurance qui est faite pour les professionnels, c’est-à-dire ceux qui doivent prendre en main les travaux. 

Pour les particuliers propriétaires qui n’habitent pas le bien, ils doivent faire une souscription d’assurance propriétaire non-occupant. Elle est faite pour les biens qui ne font pas partie d’une copropriété. 

Pour les particuliers propriétaires qui occupent le logement, une assurance multirisque habitation et responsabilité civile peut couvrir tous les dommages causés sur le bien et autrui. 

En outre, il faut aussi une assurance dommages-ouvrage. Elle est obligatoire pour tous les maîtres d’ouvrage lors des travaux, que ce soit pour une nouvelle construction ou pour une rénovation. Cette assurance est aussi la plus adaptée aux locataires qui entretiennent des travaux de l’habitation qu’ils louent. 

Les différentes sortes d’assurance travaux pour les professionnels

Tous les artisans qui œuvrent dans le domaine de la construction doivent disposer d’une assurance de responsabilité civile professionnelle. En fonction de leurs activités, ils peuvent aussi nécessiter une assurance responsabilité décennale. Celle-ci couvre les sinistres survenus après la réception des travaux, pendant une durée de 10 ans.

Par exemple, si deux ans après les travaux sur le toit, il fuit et cause des dégâts à l’intérieur de la maison, c’est la garantie décennale de l’entrepreneur qui indemnise les dommages et prend en charge la remise en état.

Avant l’ouverture de chantier, tous les professionnels sont dans l’obligation de remettre un justificatif de contrat d’assurance en responsabilité décennale souscrit au préalable pour couvrir la garantie décennale.

Le justificatif doit se trouver avec les factures des professionnels et les devis. En cas de vente du bien, l’existence de cette assurance doit aussi être mentionnée dans le contrat de vente. De cette manière, en cas de sinistre le nouvel acquéreur pourra s’en servir.

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide