Comment isoler les combles de sa maison ?

  • 14 juillet 2020
Comment isoler les combles de sa maison ?

Pour optimiser le confort intérieur et améliorer les performances énergétiques de votre maison, il est souvent important de procéder à une isolation des combles. L’isolation des combles améliore l’étanchéité du bâtiment aussi bien pour la chaleur que pour l’humidité. À cet effet, en plus des différentes solutions existantes, certains paramètres sont à prendre en considération si vous souhaitez isoler les combles de votre maison.

Isolation des combles : l’expertise d’un professionnel du BTP

Il est possible de bénéficier de certaines aides lorsque vous envisagez la mise en œuvre de travaux d’isolation des combles. Mais avant, vous devez remplir divers critères relevant de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte. Primo, votre habitation devra disposer de plus de 2 années d’existence. Secundo, il est primordial de recourir aux prestations de professionnels certifiés RGE comme SBI Bâtiment pour isoler les combles de votre maison.

Cette dernière exigence a un double but. D’abord, elle permet de mettre en évidence la garantie décennale souscrite par le professionnel et qui doit profiter au propriétaire en cas de malfaçon constatée sur les travaux. Ensuite, il faut rappeler que c’est le spécialiste qui certifie que votre logement présente la résistance thermique imposée par la réglementation thermique RT2012 (bientôt remplacée par la RT2020).

Tertio, il est indispensable que le matériau isolant utilisé bénéficie d’une certification qui témoigne de ses qualités techniques.

comment-isoler-les-combles-de-sa-maison

Travaux BTP : quels sont les matériaux employés pour isoler les combles ?

Il se pourrait que vous soyez dans l’embarras du choix au moment d’identifier le matériau à utiliser pour atteindre de meilleures performances énergétiques. Effectivement, les solutions existantes sont nombreuses.

  • isolant minéral : laine de verre, verre cellulaire, laine de roche, vermiculite, perlite, argile expansée,
  • isolant naturel : chanvre, fibres de bois, liège, fibres de lin, laine de mouton, ouate de cellulose, plume de canard, fibres de coco, torchis, paille, panneaux de roseau, toiture végétalisée, laine de coton, etc,
  • isolant synthétique: polystyrène expansé, polystyrène extrudé, mousse phénolique, polyuréthane,
  • isolant nouvelle génération : bloc monomur pierre ponce, béton cellulaire, coffrage isolant, brique monomur, bloc monomur en argile expansé, peinture isolante, aérogels, panneaux isolants sous vide.

En fonction du type de bâtiment et de sa compatibilité, un certain matériau sera plus ou moins adapté que les autres. En ayant recours à des professionnels de l’isolation, ceux-ci sauront quels matériaux choisir pour réaliser l’isolation des combles de votre maison, et les travaux seront réalisés avec les techniques les plus appropriées.

Un aperçu des diverses techniques d’isolation de combles

Trois principales techniques sont mises en œuvre par les professionnels pour effectuer l’isolation de combles.

Le soufflage pour combles

Le soufflage est une technique de répartition d’isolants consistant à souffler le matériau sous forme de flocon sous la toiture de votre bâtiment, notamment dans les combles perdus. Différents isolants peuvent être utilisés dans ce cas. Les plus en vogue sont la laine sous toutes ses variantes, et la ouate de cellulose. Ces deux isolants répondent parfaitement aux critères de performance thermique et respectent les normes anti-incendie.

Prisée des professionnels et des propriétaires, la technique du soufflage demeure rapide et efficace. Surtout, elle est compatible avec tous les types de combles, même ceux qui sont inaccessibles.

La laine déroulée pour combles perdus

Cette méthode d’isolation de combles consiste à dérouler de la laine au sol. Il est utile de préciser qu’en matière de coût, cette technique est quelque peu onéreuse. De plus, sa mise en œuvre dure un peu plus longtemps que celle du soufflage. Toutefois, elle permet globalement d’obtenir de bien meilleurs résultats. Plusieurs laines peuvent servir dans le cadre du recours à cette technique d’isolation des combles, en fonction du goût du bénéficiaire.

Du fait de son coût élevé, peu de propriétaires y ont recours. Ainsi, les professionnels qui l’exécutent sont également peu nombreux.

Le flocage de laine pour isoler les combles de la maison

La technique du flocage consiste à projeter un isolant fibreux sur la surface à isoler. Il peut s’agir de ouate de cellulose ou encore de laine minérale ou végétale. On ajoute au matériau du liant pour obtenir une pâte. Une fois les travaux de finition réalisés, cette méthode nécessite une période de séchage pouvant aller de 1 à 2 semaines environ. Au niveau de la mise en œuvre, le flocage de laine est un procédé complexe qui exige l’intervention de professionnels confirmés.

L’isolation des combles perdus par la technique du flocage assure de bonnes performances thermiques et favorise surtout la neutralisation des ponts thermiques. De plus, elle se présente comme une bonne méthode de protection contre les incendies.

picture-comment-combles-maison-isoler

Travaux de la maison : quels types de combles isoler ?

Dans les constructions, on observe souvent deux types de combles : perdus ou aménageables. Les premiers, situés sous la toiture, sont non habitables du fait de la hauteur libre trop faible ou en raison de bois de charpente trop encombrants. Ils peuvent constituer une superficie importante lorsqu’ils s’étalent sur la quasi-totalité de l’habitation. De ce fait, il est possible qu’ils favorisent la déperdition énergétique jusqu’à hauteur de 30 %.

Voilà pourquoi il est indispensable de procéder à l’isolation des combles perdus afin de réduire l’empreinte écologique de la maison, et faire baisser la facture énergétique.

Quant aux combles aménageables, ils peuvent être arrangés pour servir de grenier ou pour agrandir l’habitation. Avec ce type de combles, le respect de certains critères de performance dans l’isolation permet de bénéficier du Crédit d’impôt pour la transition énergétique, et de diverses autres primes. Des professionnels de l’isolation sauront vous éclairer convenablement sur ces diverses exigences.

Combles de la maison : isolation par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Les travaux d’isolation varient aussi selon que le professionnel juge plus opportun d’isoler de l’intérieur ou de l’extérieur. L’isolation de l’intérieur constitue un procédé efficace, simple, et très abordable en matière de coût.

L’isolation par l’extérieur est toutefois plus coûteuse, car elle exige un détuilage. Comparativement à l’isolation de l’intérieur, elle est par ailleurs 3 fois plus chère. Elle est à privilégier lorsque vous construisez un logement neuf ou procédez à des travaux de réfection de votre toiture. Elle offre une grande efficacité en matière de protection contre les variations climatiques.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide