Comment peut-on financer nos travaux de ravalement de façade?

  • 29 juin 2021
Comment peut-on financer nos travaux de ravalement de façade?

Le ravalement de façade comprend un ensemble d’opérations que l’on met en œuvre afin de maintenir les murs extérieurs d’une maison en bon état. Il peut donc se matérialiser par de simples travaux de rénovation. Il peut également impliquer la rénovation complète de la façade. Selon la nature et l’ampleur des travaux, il faudra préparer un budget plus ou moins conséquent. Et si vos avoirs ne permettent pas de les financer? Quelles sont les solutions envisageables? Découvrez dans cet article comment trouver un financement pour le ravalement de votre façade. 

L’Eco-prêt à taux zéro comme source de financement 

Il s’agit d’un système d’emprunt bancaire que n’importe quelle institution financière peut octroyer. Cependant, sachez que les banques ont tout à fait le droit de rejeter votre demande de prêt. 

Comme son nom l’indique, aucun intérêt n’est exigé lors du remboursement de l’Eco-prêt à taux zéro. En effet, c’est l’État qui prend la charge de le payer. Il s’agit d’un système d’aide qu’il peut accorder aux propriétaires occupants, aux bailleurs et aux locataires. Ils devront néanmoins remplir les conditions d’éligibilité. Pour être éligible à cette aide, la maison concernée doit faire office de résidence principale. Le ravalement de façade doit aussi comprendre des travaux qui tendent à optimiser les performances énergétiques de l’habitation. De surcroit, il faudra confier le chantier à une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il faut donc vous assurer d’engager un façadier certifié comme celui qui se trouve dans la Côte d’Or

Par ailleurs, il faut souligner que montant de cette aide est plafonnée à 30000 €. Le prêt en question est remboursable sur 10 ans. Si des travaux de rénovation lourds sont entrepris, ce délai peut aller jusqu’à 15 ans. Néanmoins, retenez qu’on ne peut appréhender les travaux concernés par le prêt qu’après son octroi. 

Enfin, on peut cumuler l’Eco-prêt à taux zéro avec d’autres aides financières en provenance de l’État. C’est le cas des aides locales, du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique) et des subventions de l’ANAH. 

L’aide de l’ANAH pour financer son ravalement de façade 

L’ANAH (Agence National pour l’Habitat) est une agence qui peut octroyer une aide financière aux propriétaires, aux locataires ou aux copropriétaires d’immeuble désireux de réaliser des travaux de rénovation. Le montant de celle-ci peut aller jusqu’à 50 % du montant de ces derniers. En revanche, cette aide n’est pas universelle. En d’autres termes, elle a été mise en place pour les foyers dont les revenus sont «modestes» ou «très modestes». 

Au même titre que l’Eco-prêt à taux zéro, certaines conditions devront être remplies pour être éligible à cette aide. 

La première concerne l’occupation de la demeure. Elle doit faire office de résidence principale et avoir été occupée depuis plus de 15 ans. Après les travaux de rénovation, son occupation doit se poursuivre pour les 6 années qui suivent. 

La seconde condition concerne l’obligation de confier la réalisation des travaux à un ravaleur RGE. Pour que vous puissiez bénéficier de cette aide, vous ne devez en aucun cas vous charger de leur exécution. D’ailleurs, leur coût doit être supérieur à 1500 €. 

Enfin, au cours des 5 années précédant la rénovation de la façade de maison, aucun prêt bancaire ne doit avoir été contracté. Sachez que les travaux de ravalement de façade ne doivent commencer qu’après l’obtention de l’accord de l’ANAH et le versement de la subvention. 

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide