Comment réaliser un système électrique domestique ?

  • 20 avril 2021
Comment réaliser un système électrique domestique ?

Toute maison qui se respecte possède un système électrique domestique, composé d’une série d’appareils et de dispositifs reliés à un compteur. Cela permet à l’électricité d’atteindre toutes les pièces de la maison. L’habitabilité d’un environnement est ainsi rendue. Pour l’installation ou la réparation de votre système électrique l’Assistance dépannage Plomberie & Electricité est à votre disposition sur tout l’Hérault.

Voici maintenant quelques informations sur la manière de réaliser un système électrique domestique.

Le tableau de distribution

Une installation électrique civile doit partir du tableau de distribution, généralement fourni par l’entreprise avec laquelle nous avons signé le contrat d’électricité. Ce et doit être composé d’un interrupteur principal et de deux différentiels.

Depuis le tableau de distribution, les fils seront ensuite déroulés vers le panneau électrique généralement situé près de l’entrée de la maison. C’est là que se trouvent les disjoncteurs, ainsi que ce que l’on appelle le “disjoncteur”.

Conception d’un système électrique domestique

Les autres éléments qui composent le système sont le système de mise à la terre, les prises de courant pour brancher les différents appareils de la maison, et les interrupteurs pour gérer les points lumineux.

L’installation électrique doit être créée en tenant compte du mobilier conçu pour votre maison, en connaissant les zones où seront placés les appareils les plus importants (comme le four, l’ordinateur ou la télévision) et les points d’éclairage. Il est très important, lors de la phase de conception, de prévoir également une distribution uniforme des prises et des interrupteurs.

Les circuits envisagés et la hauteur des prises électriques

En partant du tableau électrique, le système doit être composé de trois circuits en fonction des éléments. Un circuit de 16 ampères est prévu pour les prises, tandis qu’un circuit de 10 ampères est prévu pour les lumières. Les circuits d’appel, par contre, auront besoin de 12V.

Les prises doivent être placées au mur à 30 cm du sol, tandis que pour les salles de bains et les cuisines, pour des raisons de sécurité, elles doivent être à 110 cm.

Les câbles d’une installation électrique doivent être au nombre de trois, colorés conformément à la loi, en trois couleurs différentes : neutre en bleu ou bleu clair ; phase de courant en noir, rouge, gris ou brun ; terre en jaune et vert.

Trois niveaux de système électrique

La réglementation CEI prévoit la possibilité de concevoir un système électrique selon trois niveaux. Au premier niveau (norme minimale) :

-Les prises doivent être placées uniformément sur le mur, et au moins une doit être placée près de la porte de la pièce.

-Les prises de courant dans la cuisine doivent être établies selon les points minimaux fixés. Dans la salle de bains, en revanche, il faut prévoir au moins 2 points, même à d’autres niveaux du système.

-Une prise électrique doit être prévue pour chaque prise de télévision ou de téléphone.

-L’interrupteur des points lumineux doit être placé près de la porte d’entrée de la pièce.

-Au moins un point lumineux et une prise de courant doivent être placés dans l’entrée et les couloirs.

-Si la maison comprend un espace extérieur d’une surface d’au moins 10 mètres, il faut insérer au moins un point lumineux et une prise de courant, en respectant évidemment les règles de sécurité.

-Également pour les caves et les garages, au moins un point lumineux et une prise de courant.

-Enfin, des dispositifs d’éclairage de secours doivent être installés.

Dans le deuxième niveau (norme intermédiaire), en plus des installations du premier niveau (qui peuvent bien sûr être plus nombreuses), un système de contrôle de la charge doit également être installé. Au troisième niveau (norme élevée), des installations plus complexes sont prévues, incluant la domotique.

Quel est le coût d’un système électrique ?

Lors de la conception d’une maison, il est nécessaire de prendre en compte le coût d’un système électrique. Cela découle de nombreux aspects, à commencer par ceux qui relèvent de la construction, jusqu’à ceux du mobilier. Les coûts dépendent principalement du nombre de points lumineux à installer qui sont généralement d’environ 70 €. A cela s’ajoute le prix des matériaux, plus la main d’œuvre.

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide