Chutes à la maison : évitez les dangers !

  • 15 juin 2020
Chutes à la maison : évitez les dangers !

Les chutes sont les accidents domestiques les plus courants. Petits et grands ne sont pas épargnés par ces risques. Toutefois, les risques sont d’autant plus élevés pour les personnes âgées. En France, près de 2 millions de personnes âgées de plus de 65 ans tombent au domicile, dans la cuisine, dans les escaliers, dans la douche ou dans le jardin. Quelles dispositions prendre pour réduire les risques de chute ?

Aménager la salle de bain : la porte de baignoire

Selon une étude, une personne de 65 ans sur trois est victime de chutes chaque année. Près de 46 % de celles-ci se déroulent dans la salle de bain. En raison de la présence d’eau et de surfaces glissantes, cette pièce de la maison est un terrain à risques. Pour sécuriser la salle de bain, de nombreuses solutions, comme les produits de Securibain, s’offrent à vous. C’est notamment dans la douche ou la baignoire que les accidents sont les plus fréquents.

Pour certaines personnes, notamment les seniors, accéder à la baignoire peut être un exercice compliqué. Facilitez l’accès à la baignoire en installant une baignoire à porte ou en transformant votre baignoire classique en une douche plus spacieuse. Une solution rapide qui ne nécessite pas de gros travaux. Pour davantage d’autonomie, pensez à poser une barre d’appui et/ou une chaise de bain. Les tapis antidérapants sont également des solutions pratiques.

image-dangers-maison-evitez-chutes

Optimiser l’espace pour éviter les chutes

Pour éviter les chutes, il est important de libérer au maximum le passage. L’intérêt est de pouvoir se déplacer dans la maison sans rencontrer d’obstacles. On évitera ainsi les meubles près des escaliers, on les éloignera également les uns des autres le plus possible pour faciliter la mobilité, surtout en cas d’utilisation de fauteuil roulant ou de canne.

Moins vous rencontrerez d’obstacles, moins vous aurez de chances de trébucher ou de vous cogner. Par ailleurs, bannissez du sol tout ce qui pourrait provoquer une chute : tapis, moquettes, descente de lit… S’il n’est pas possible de les supprimer, veillez à les fixer efficacement. De même, vérifiez les différences de niveau pour ne pas prêter à confusion. S’il y a des dénivellations, remédiez-y ou mettez-les en évidence.

Miser sur un monte-escalier pour faciliter les déplacements

Il est important de noter que les escaliers sont également un lieu propice aux chutes. La première chose serait de vérifier leur état, que ce soit au niveau des marches ou de la rampe. Pour diminuer les risques de tomber dans les escaliers, le monte-escalier, aussi appelé chaise montante ou fauteuil élévateur, est une bonne alternative.

Il s’agit d’un dispositif électrique qui se présente sous forme de chaise ou de fauteuil qui fait en quelque sorte office d’ascenseur. La personne qui l’emprunte peut monter et descendre les escaliers en toute tranquillité et en toute sécurité.

Le monte-escalier est adapté à l’agencement de vos escaliers, qu’ils soient droits ou tournants. Pratique et sécurisé, il est conseillé aux personnes âgées ou à mobilité réduite. Ce dispositif a toutefois un prix, entre 3 000 et 9 000 euros selon le modèle.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide