Comment isoler les murs par l’extérieur ?

  • 22 décembre 2020
Comment isoler les murs par l’extérieur ?

L’objectif de l’isolation par l’extérieur de la maison est celui d’optimiser le confort thermique via l’ajout d’isolant sur les parois de l’habitat qui sont en contact perpétuel avec l’extérieur. C’est une technique d’isolation qui se révèle beaucoup plus efficace que les autres. Elle permet de préserver la superficie habitable. Toutefois, comment procéder et quid du choix des isolants ? Quels sont les prix des travaux ?

Pourquoi procéder à la mise en œuvre de l’isolation par l’extérieur ?

L’isolation par l’extérieur s’avère être l’alternative idéale pour optimiser le confort thermique en cas de contrainte liée à la surface habitable ou aussi, si l’occupant des lieux ne peut quitter sa maison pendant les travaux.

Cette isolation accroît le confort ressenti en hiver. Elle améliore la performance des parois. Ces dernières représentent jusqu’à 25% des déperditions dans le cas où la maison n’est pas isolée. Concernant l’isolation extérieure des murs, elle renforce également le confort ressenti en été, car elle apporte de l’inertie à la maison et conserve l’épaisseur des murs au sein du volume qui est à isoler.

Parfois, de nombreuses personnes pensent à refaire la façade, les travaux peuvent heureusement être envisagés en parallèle.

Il est à noter que l’isolation extérieure peut se faire de diverses manières en fonction du matériau de construction choisi. Déjà, il y a l’isolation enduite, l’isolation avec un bardage ou encore le placement d’un double mur. Les résultats esthétiques sont différents pour chaque technique utilisée.

Essayer l’isolation avec enduit

Dans cette optique, l’isolation se fixe via des chevilles ou elle se colle grâce à un mortier-colle. Sinon, les deux alternatives sont toutes les deux possibles. Les travaux se font directement sur le mur de façade de la maison. L’isolation est alors couverte d’une première couche d’enduit pour l’accrochage grâce à un treillis fait en fibres de verre. Une seconde couche de fond est encore nécessaire afin d’égaliser. Il ne faut pas oublier l’enduit pour la finition.

Isolation extérieure avec bardage

Dans ce cas de figure, l’ossature se fixe sur le mur externe qui sert alors à supporter l’isolation. Cette dernière se voit ainsi protégée des intempéries grâce à un pare-pluie et à un bardage. Le marché propose les parements de bardage qui sont faits en panneaux de bois, en bois ou encore en terre cuite. Une lame d’air doit être visible entre l’isolant et le bardage. Ce qui optimise l’évacuation de la vapeur d’eau en provenance de l’extérieur.

Il est encore envisageable de poser une ou deux couches d’isolants. Ici, la seconde fera office de pare-pluie. Si le support est régulier, les isolants en vrac constitueront la meilleure solution pour limiter les coûts en lien avec les opérations. Encore qu’il est possible de fixer l’ossature contre le mur en ayant recourt à des pattes d’équerre ou à des chevrons. Dans ce dernier cas, l’isolant s’intercale dans l’ossature. Ainsi, les ponts thermiques se localiseront sur les chevrons. Sinon, dans le premier cas, l’isolant se glisse sous les chevrons et les ponts thermiques seront résumés aux fixations métalliques.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide