Les consommations des systèmes de chauffage électrique

  • 30 novembre 2021
Les consommations des systèmes de chauffage électrique

Lors de la construction ou de la rénovation d’un bâtiment, il est important de se renseigner sur la consommation des systèmes de chauffage électrique pour savoir lequel adopter. En réalité, pendant que le coût d’électricité ne cesse d’augmenter, le chauffage électrique continue de s’imposer au sein des ménages.

Mais nous devons chercher l’équilibre pour le confort et une consommation modérée avec les systèmes électriques, d’où l’importance de maîtriser leur fonctionnement. Alors, quel est le fonctionnement des divers systèmes de chauffage électrique ? Qu’en est-il de leurs consommations ? Quels avantages réserve leur utilisation ? Comment baisser sa consommation de chauffage ? Nous vous invitons à trouver les réponses dans cet article.

Le fonctionnent et la consommation des systèmes de chauffage électrique

Le chauffage électrique offre de nombreuses solutions pour la climatisation adéquate des logements.

Le chauffage réversible

Ce système de chauffage électrique fonctionne grâce à une pompe à chaleur. Il tire des calories dans l’atmosphère, notamment dans l’air et l’eau qu’il transforme pour assurer le confort thermique au sein du logement. La pompe à chaleur est composée de quatre éléments :

  • l’évaporateur ;
  • le compresseur ;
  • le condensateur ;
  • le détenteur.

Le chauffage réversible est l’un des systèmes les moins énergivores. Pour savoir comment consomme une climatisation de ce type, il faut en réalité prendre en compte le Coefficient de Performance (COP). En effet, plus ce coefficient est élevé, moins le système consomme. Néanmoins, il est 4 fois rentable, car avec 1 kWh d’électricité, il fournit 4 kWh d’énergie.

Le convecteur électrique

C’est le plus vieux des systèmes de chauffage électrique. Il chauffe en réalité l’air de la pièce à partir d’une résistance électrique. Le convecteur est un système extrêmement énergivore. Sa consommation est essentiellement liée à sa puissance exprimée en Watt. On estime qu’un convecteur doté d’une puissance de 2000 W peut consommer jusqu’à 2 kWh d’électricité lorsqu’il fonctionne en pleine puissance.

Le radiateur rayonnant

Le radiateur rayonnant associe à la fois la convection et le rayonnement. En réalité, il diffuse la chaleur sous forme de rayonnement infrarouge tout en se servant d’une résistance électrique. Cette résistance électrique chauffe ensuite une plaque en carbone ou en alliage métallique. La plaque diffuse la chaleur aux corps situés dans la pièce qui le réfléchissent dans l’air ambiant.

Comme pour le convecteur, la consommation énergétique de ce système de chauffage dépend essentiellement de la puissance. Plus la puissance est élevée, plus l’appareil consomme. Cependant, la consommation est plus importante, car cet appareil reste longtemps allumé.

Avantage des divers systèmes de chauffage électrique

Généralement, les systèmes de chauffage électrique offrent une installation simple et peu onéreuse. Cependant, compte tenu de l’appareil utilisé, on peut profiter de nombreux autres avantages.

Le chauffage réversible

L’avantage principal du chauffage réversible est sa réversibilité. En réalité, ce système peut être utilisé aussi bien en hiver qu’en été, car il permet aussi de chasser l’air chaud de la pièce. De plus, il s’installe facilement et est accessible à faible coût.

Le convecteur électrique

Pour ce qu’il est des avantages du convecteur électrique, ce système favorise un chauffage rapide. En plus, il est peu onéreux à l’achat, léger et peu encombrant.

Le radiateur rayonnant

Ce dispositif monte vite en chaleur comme le convecteur. Il favorise en plus un chauffage homogène de toute la pièce.

Comment réduire la consommation des systèmes de chauffage électrique ?

La réduction de la consommation des systèmes de chauffage électrique passe d’abord par une bonne isolation des logements. Ensuite, quelques gestes basiques peuvent jouer leur partition. Par exemple, quand il fait trop froid, il est préférable de mettre un pull que d’augmenter le chauffage. Chassez les courants d’air quand il fait trop froid et aérez les pièces lorsqu’il fait chaud (ouvrir les fenêtres, volets, etc.). Enfin, entretenez régulièrement vos appareils de chauffage.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide